Sport

 

L’analyse de l’évolution des rapports qu’a entretenue l’éducation physique scolaire avec les pratiques physiques permet-elle de comprendre les débats qu’elle connaît actuellement ?

 

 

Quel type de rapports a entretenu l’éducation physique scolaire avec les pratiques physiques ayant cours dans la société ?

 

 

Les rapports du sport et de l'EP ont-ils été de nature à influencer l’intégration de cette dernière au sein du système éducatif ?

 

 

Montrez en quoi l’introduction progressive des activités physiques et sportives au sein de l’EP a été un facteur d’intégration de cette discipline dans le système scolaire français.

 

 

Montrez pour quelles raisons l’EP a introduit dans son enseignement des pratiques corporelles extérieures à l'école.

 

 

L’évolution de la place du sport dans la société a-t-elle eu des incidences sur l’EP ?

 

 

Comment peut-on expliquer l’importance accordée aux sports collectifs dans l’enseignement de l’EP ?

 

 

Quelles sont les relations que l’EP a entretenues avec le sport de compétition ?

 

 

Quelles influences ont eu les valeurs attribuées au sport dans les conceptions didactiques de cette discipline ?

 

 

L’évolution des rapports entre le sport et l’éducation physique a-t-elle contribué à transformer les conceptions relatives à celle-ci ?

 

 

L’EPS face à la complexification des pratiques sportives.

 

 

L’EP face à la culture sportive : attirance ou répulsion ?

 

 

Sportivisation de l’éducation physique et problème d’identité.

 

 

Le professeur d’EPS est un « professeur de loisirs ». Analysez cette affirmation au regard de l’évolution de l’EP.

 

 

Les contenus proposés en éducation physique ont-ils suivi l’évolution des goûts sportifs des Français ?

 

 

Analysez les débats qu’a suscité l’utilisation du sport en éducation physique.

 

 

L’enseignement du sport a-t-il posé des problèmes à l’enseignant d’EP ?

 

 

L’intégration du sport en éducation physique : mode ou nécessité.

 

 

Les rapports que l’éducation physique a entretenu avec le sport ont-ils contribué à légitimer la place de cette discipline à l’école ?

 

 

L’intégration de l’éducation physique à l’école ne peut se faire que par l’intermédiaire de la sportivisation de cette discipline.

 

Analysez et discutez cette affirmation.

 

 

Les débats autour de la sportivisation de l’EP ont-ils joué un rôle important dans la structuration de l’identité de cette discipline ?

 

 

La spectacularisation du sport et sa médiatisation ont-elles été des facteurs décisifs de l’intégration de l’EP dans le système éducatif ?

 

 

L’éducation physique s’attache-t-elle à jouer un rôle de transmission culturelle ?

 

 

Le sport a connu un essor très important. Quelle attitude a adopté l’éducation physique face à ce phénomène ?

 

 

L’image du sport a considérablement évolué. Cela a-t-il eu une incidence sur l’attitude adoptée par l’éducation physique à son égard ?

 

 

L’éducation physique s’attache-t-elle à jouer un rôle dans la transmission de la « culture sportive » ?

 

 

Dans quelle mesure la notion de performance a-t-elle été prise en compte dans les textes officiels en éducation physique ?

 

 

L'éducation physique face à la performance sportive.

 

 

Les divergences concernant la place et le statut des pratiques sportives en éducation physique ont-elles eu des conséquences sur les textes officiels de cette discipline ?

 

 

L’histoire de l’EP peut-elle être caractérisée par une lente intégration des pratiques sportives ?

Analysez et discutez l’affirmation suivante : « En s’appuyant sur le sport, l’éducation physique a perdu toute chance d’être reconnue ».

 

 

« L’EPS fonde son enseignement sur des pratiques s’inscrivant dans l’organisation sociale d’activités de compétition, de loisir, d’entretien et d’expression ».

Quelles réflexions vous inspire cet extrait de l’arrêté du 14 mars 1986 au regard de l’évolution de la discipline dans le second degré ?

 

 

L’appropriation du « patrimoine national et régional, dans ses dimensions passées et actuelles… est significative d’un lycéen culturellement et physiquement éduqué » (Programmes EPS).

Dans quelle mesure ce discours a-t-il accompagné l’histoire de l’éducation physique ?